Le Café Fait-il Grossir ou Maigrir ?

La consommation du café est motivée différemment chez les individus : pour le plaisir ou pour la santé, c’est-à-dire que les personnes en boivent par nécessité ou par simple habitude. Des résultats de recherche ont été publiés récemment concernant l’effet amaigrissant du café. Toutefois, des sources scientifiques en font contradiction comme l’article du Journal of Agricultural and Food Chemistry. Qu’en est-il vraiment ? Le café fait il maigrir ou au contraire, le café fait il grossir ?

Avoir un poids normal

Le poids d’une personne est considéré comme normal lorsque son indice de masse corporelle (IMC) ne dépasse pas la fourchette de normalité. Cet indice se calcule avec le poids et la taille du sujet, soit le rapport du poids en kg et la taille (en mètre) au carré. L’IMC est considéré normale entre 18 et 25 chez la femme, et entre 25 et 30 chez l’homme.

En fonction de leur IMC, certaines personnes décident de suivre un régime particulier en vue de s’améliorer. Parmi les solutions envisagées pour maigrir ou grossir figure la consommation de café. Cependant, est-ce vraiment efficace ? Comment un même produit peut-il être utilisé pour des fins complètement opposées comme grossir et maigrir ?

D’ailleurs, vu le nombre de personnes qui en boivent autour de vous, vous avez sûrement une petite idée des bénéfices tirés du café. Seulement, ce n’est pas évident, car on constate plutôt des résultats différents d’un individu à un autre.

Le café fait il maigrir ?

Après que le café ait été introduit dans notre organisme, celui-ci ne reste pas inactif. Le café, ou plus précisément la caféine intervient dans le métabolisme énergétique.

Son action consiste à brûler les matières grasses et les glucides, sources de calories. La transformation de ces calories nous procure de l’énergie pour faire des mouvements et accomplir nos tâches quotidiennes. Nos organes ont également besoin de cette énergie produite pour fonctionner correctement.

Une personne est jugée en surpoids lorsque des excédents de matières grasses stagnent dans les tissus adipeux. À un certain moment, notre organisme en lui seul ne peut métaboliser l’intégralité des réserves caloriques. À ce niveau, la caféine entre en jeu en tant que catalyseur afin que le métabolisme se poursuive.

En buvant du café, une personne favorise l’accélération de ce processus. Les excédents de graisses disparaissent petit à petit pour provoquer l’amaigrissement.

Le café : un antioxydant

Dans certains cas, la prise de poids est le résultat d’un dysfonctionnement physiologique ou hormonal. Non seulement le café intervient dans la dégradation des lipides, mais c’est aussi un antioxydant pouvant protéger les organes.

Un antioxydant nous protège contre les maladies à l’instar de certains cancers, la maladie de Parkinson ou les troubles inflammatoires. Lorsque les maladies sont écartées, nous courrons moins de risque d’avoir un problème hormonal. Par conséquent, les prises de poids anormales sont plus ou moins évitées.

Nous tenons tout de même à préciser que le café n’est pas une solution magique. Son effet vient de la logique. Son action prend effet seulement à une certaine dose bien définie. Au-delà de la dose indiquée, il risque de perdre ses effets antioxydant et lipolytique.

Le café fait il grossir ?

Boire du café n’est pas limité à certaines heures. Il est consommé au réveil et après les repas. D’autres personnes en prennent au milieu de la journée, même au travail.

À l’heure actuelle, plusieurs variétés de cafés se présentent dans les tasses. Les propositions sont nombreuses : avec ou sans sucre, expresso, au lait caillé, une couche de lait avec ou sans matière grasse, café filtre, café instantané. Aussi, les cafés domestiques peuvent varier d’un foyer à l’autre.

Des études ont été faites pour justifier la prise de poids causée par le café. D’après les résultats d’une étude effectuée par des chercheurs du Western Australian Institute for MedicalResearch, le café fait grossir lorsqu’il est consommé sans modération. C’est le cas lorsqu’une personne boit plus de 5 tasses de café par jour.

De même, le rajout de lait, même sans matière de grasse, peut modifier les effets du café. Comme chacun a ses habitudes par rapport à la façon dont il aime boire son café. C’est pourquoi l’efficacité du café comme produit pour maigrir diffère d’une personne à l’autre. Certains types de café sont riches en sucre, en matières grasses et en calories.

Il s’agit par exemple des cafés panachés, cappuccino, moka, café avec Bailey’s, café brésilien. Les spécialistes de la nutrition conseillent essentiellement une consommation à la traditionnelle du café, c’est-à-dire sans sucre.

Le café : un stimulant

café travail

L’effet du café le plus connu est son action stimulante. En stimulant son intellect, une personne est en mesure de travailler plus, de faire plus d’efforts, d’être plus vigilante. Cette action s’exerce principalement sur le système nerveux.

En respectant la dose optimale, les effets sont très remarquables. Au-delà de cette dose, c’est-à-dire en cas de surconsommation, le café risque de générer un désordre. Cela se manifeste par la nervosité, la dépendance, des insomnies, l’anxiété, des gastralgies, des troubles du transit, augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle, perte de masse osseuse et d’autres symptômes. Ainsi, même si le café stimule le système nerveux central et aide à rester éveiller, boire du café en grande quantité peut favoriser l’irritabilité et la tension.

A priori, les dysfonctions neurologiques peuvent causer une boulimie et bien évidemment une prise de poids. Les problèmes digestifs nécessiteront une récupération par une alimentation adaptée afin que l’organisme ait les nutriments nécessaires.

Connaître les risques liés à la consommation de café

Faites attention à la quantité de café que vous consommez

Toute personne espérant perdre du poids avec le café se doit d’être prudente concernant la fréquence des consommations. Il est recommandé de prévoir un programme bien déterminé pour garantir l’atteinte du but fixé. L’objectif serait de suivre une alimentation bien équilibrée et saine. Tout abus doit être évité. Ce qui serait vraiment dommage, c’est de perdre du poids tout en perdant sa bonne santé.

La caféine agit dans une durée de 3 à 4 heures. Tel est l’espace recommandé pour toute consommation de café. Le maximum conseillé serait de 3 tasses par jour. Une tasse de café filtre peut procurer 125 mg de caféine. Des études ont démontré que si la consommation de café avec modération est bénéfique, son excès est nocif pour la santé. Il y aurait risque de prise de poids et risque de syndrome métabolique.

Ce dernier réunit des facteurs à risques, comme l’hypertension, un niveau élevé de triglycérides, ainsi que le développement des maladies chroniques telles que l’AVC ou encore le diabète.

Le café et le sport

Café sport

La meilleure solution pour perdre du poids et rester en bonne santé c’est d’associer le café au sport. Avec de l’activité physique, les calories seront rapidement brûlées. Et comme la dose de café est limitée, le sport comblera le reste pour que la dégradation des lipides soit complète.

Les diététiciens conseillent la prise d’une tasse de café 30 min avant les activités physiques. En même temps, il est primordial pour une personne d’adopter un régime alimentaire conforme à ses besoins énergétiques afin d’éviter les excédents.

Le café fait maigrir en tant que catalyseur des réactions métaboliques et de la thermogenèse. Toutefois, consommé à raison de plus de 5 fois par jour, le café fait grossir. En outre, lorsqu’il est consommé en grande quantité, le café, au lieu d’être bénéfique pour la santé, peut provoquer des conséquences désastreuses, dont la dépendance, l’irritabilité et l’anxiété.

L’essentiel serait donc de connaître et de respecter la dose efficace du café tout en respectant les règles d’une alimentation saine. La pratique de sports de manière régulière aide l’organisme à brûler les calories.