Quel sont les Meilleurs Antioxydants du Marché ?

Guide antioxydants

Les Antioxydants

Guide d'Achat, Tests, Avis et Comparatifs

Plébiscités pour leurs vertus, les antioxydants sont nécessaires pour conserver un corps sain. Leur action vient contrer les propriétés réactives du dioxygène, qui dégrade petit à petit les organismes vivants. Un paradoxe étonnant, quand on sait que l’être humain a également besoin de dioxygène pour vivre.

Les antioxydants se trouvent en abondance dans certains aliments. Le chocolat, les pommes ou encore les amandes en sont riches. Cependant, des suppléments en antioxydants sont également disponibles aujourd’hui. Vendus en gélules ou capsules, ces produits sont excellents pour obtenir un apport journalier stable et éviter les carences.

Reste à savoir quels sont les antioxydants à privilégier pour garantir la qualité de leurs bienfaits. L’occasion de revenir sur les meilleurs antioxydants du marché, à travers un guide complet.

Les antioxydants dans l’Histoire

Les chercheurs commencent à s’intéresser en profondeur aux antioxydants à la fin du XIXe siècle. Jusqu’alors, on parle uniquement d’antioxydant (ou d’antioxygène) pour désigner les substances capables de repousser les effets néfastes de l’oxygène. À l’aube des années 1900, les scientifiques cherchent à isoler les antioxydants pour étudier leurs propriétés et les mettre en œuvre dans le cadre de procédés industriels.

Peu à peu, des études vont être menées pour établir l’intérêt des antioxydants sur la nourriture. Tout d’abord, le fait que les molécules antioxydantes ralentissent le rancissement des aliments en réduisant l’oxydation des acides gras insaturés est un grand pas en avant. Mais ça n’est qu’après l’identification des vitamines A, C et E (altérées par l’oxygène) que les bienfaits des antioxydants sur le corps humain deviennent évidents.

Les antioxydants sont donc nécessaires pour empêcher la formation de molécules d’oxygène dans l’organisme. Ces dernières, bien que vitales pour le corps humain, sont aussi responsables de la dégradation des cellules.

Retour au menu ↑

Les bienfaits des antioxydants

En sus de leur rôle unique au sein de l’organisme, les antioxydants profitent de nombreux bienfaits. De quoi améliorer la vie de tous les jours, aussi bien sur le plan physique que psychologique.

1

Réduire le stress

Le glutathione, l’un des antioxydants les plus puissants, permet de lutter contre le stress oxydant (1). Il s’agit d’une agression des cellules par les radicaux libres, qui vont accélérer la dégradation de ces mêmes cellules. Le glutathione combat les radicaux libres et protègent l’organisme des invasions indésirables.

Le stress oxydant est reconnu comme un facteur déclencheur pour de nombreuses maladies. Certains cancer, mais aussi la maladie d’Alzheimer et l’arthrite pourraient découler de cette condition, à ne surtout pas prendre à la légère donc.

2

Renforcer le système immunitaire

Des recherches ont prouvé que les cellules lymphoïdes fonctionnaient mieux lorsqu’elles profitaient d’une dose équilibrée d’antioxydants (2). En clair, cela signifie que plus le taux d’antioxydants lâché dans l’organisme est bon, plus le système immunitaire réagit favorablement et combat les invasions externes.

La vitamine C, très riche en antioxydants, est également excellente pour booster les défenses immunitaires. Une étude a d’ailleurs prouvé que certaines maladies comme le rhume ou la grippe se combattaient très efficacement grâce à la vitamine C (3).

3

Bonifier la peau

Les radicaux libres endommagent les cellules de la peau via les rayons ultra-violets. Ces derniers atteignent l’épiderme grâce aux rayons du soleil. Les antioxydants présents dans la vitamine C permettent d’inhiber l’action destructrice des rayons ultra-violets, en entraînant une réaction pigmentaire bénéfique (4).

4

Prévenir le cancer

Les radicaux libres sont également responsables de nombreux cancers. La destruction des cellules, leur spécialité, est responsable des tumeurs qui se forment à l’intérieur du corps. Les antioxydants vont atténuer le processus, et protéger l’organisme (5).

Il est à noter que les antioxydants peuvent certes prévenir le cancer, mais aussi en réduire les effets. Les patients atteints de cancer peuvent mieux supporter les traitements et surtout mieux résister aux symptômes grâce à l’action des antioxydants.

5

Ralentir le vieillissement

Le vieillissement causé par les radicaux libres est contrôlé par le taux d’antioxydants dans l’organisme. Ainsi, plus une personne vieillit, et moins elle fabrique d’antioxydants naturels ; c’est pourquoi le processus s’accélère petit à petit jusqu’au décès.

Heureusement, il est possible de réguler le vieillissement grâce à des compléments en antioxydants. Ces derniers vont ralentir l’action des radicaux libres et ainsi permettre à l’organisme de vieillir à un rythme mesuré (6).

6

Améliorer la santé cardiaque

L’activité oxydante des radicaux libres détériore la membrane des cellules. Ils peuvent ainsi modifier la génétique du noyau cellulaire, ce qui conduit à une augmentation nette des risques de maladies cardiovasculaires.

Les antioxydants font office de « tampon » et permettent à l’organisme de se défendre face à ces agressions. Une alimentation riche en antioxydants favorise donc la santé cardiaque.

7

Protéger les facultés visuelles

Les molécules antioxydantes sont excellentes pour préserver la qualité de la vue. La zéaxanthine (on en trouve dans divers légumes comme le chou-fleur) tout particulièrement, puisqu’elle réduit les risques de dégénérescence maculaire (une maladie de l’œil liée à l’âge) de 93 %. Elle réduit également les risques de cataracte, à hauteur de 47 %.

8

Lutter contre la pollution

Aujourd’hui, l’air ambiant est saturé d’oxydants comme le dioxyde d’azote. La pollution peut mener à de graves troubles respiratoires ; les antioxydants ont de quoi les prévenir. La vitamine E et le bêta-carotène sont reconnus pour retarder l’oxydation des cellules, et maintenir un système respiratoire sain.

Des risques éventuels ?

Pris en quantité raisonnable, les antioxydants n’ont que des effets bénéfiques sur la santé. En revanche, il faut savoir doser en conséquence. Une étude menée en Finlande sur des fumeurs a prouvé qu’une surdose en bêta-carotène augmentait les risques de cancer du poumon (7).

Une autre étude a démontré que les femmes qui prenaient de fortes doses journalières en vitamines C, E, sodium, bêta-carotène et sélénium étaient plus sujettes à d’éventuels cancers de la peau.

Il s’agit de cas très particuliers, mais les consommateurs doivent être conscients des risques et faire la part des choses.

Retour au menu ↑

Conseils d’usage

Pour profiter au maximum des antioxydants, il convient de faire le tri. Il existe différents types d’antioxydants, qui ont chacun leurs points forts. L’achat de compléments doit faire l’objet de renseignements préliminaires : la qualité de la marque et les différentes molécules présentes dans le produit doivent convenir à des besoins précis.

De plus, les compléments en antioxydants ne doivent pas être envisagés en premier recours. Les sources alimentaires ne manquent pas, aussi mieux vaut jeter un œil à la liste des produits naturels riches en antioxydants pour éviter une cure contraignante.

Bien Choisir ses antioxydants

On distingue 4 antioxydants majeurs, qui sont aussi les plus efficaces. Chacun d’eux regroupent d’autres formes, comme le sélénium, le glutathione, le lycopène ou les flavonoïdes.

Le bêta-carotène est très efficace pour traiter les carences en vitamine A. De plus, il peut prévenir le cancer du sein si pris à dose régulière. Son efficacité est surtout notable sur les enfants : les risques de mortalité dus à la rougeole, à la malaria et au sida infantile peuvent diminuer considérablement grâce aux apports du bêta-carotène. Cependant, une étude (8) a prouvé que le bêta-carotène pouvait avoir des effets néfastes sur les personnes ayant eu des contacts avec l’amiante.

L’acide ascorbique (ou vitamine C), est sans doute le plus utilisé dans le domaine alimentaire. Il ralentit le pourrissement de la nourriture en empêchant les bactéries nocives de proliférer. Cet antioxydant est très recommandé pendant la saison hivernale, car il combat le rhume, la pneumonie et favorise l’absorption du fer dans l’organisme.

Le tocophérol (ou vitamine E) est surtout connu pour son action sur les tissus neuromusculaires. La vitamine E peut ainsi prévenir les myopathies ou autres troubles de la rétine. Les chercheurs estiment qu’elle pourrait aussi contrer la maladie de Parkinson, en empêchant l’oxydation des acides gras oméga-3 et du fer. Une étude (9) a également démontré qu’un complément en tocophérol pouvait ralentir le processus destructeur de la maladie d’Alzheimer.

Les polyphénols, que l’on trouve principalement dans les plantes, sont de plus en plus plébiscités pour leurs bienfaits. Des recherches poussées démontrent aujourd’hui l’intérêt de ces antioxydants pour traiter le cancer. Malgré tout, la réputation des polyphénols est aujourd’hui surtout justifiée par leur faculté à prévenir les maladies cardiovasculaires (10).

Les aliments riches en antioxydants

À condition de ne pas être difficile, l’alimentation peut très bien subvenir aux besoins journaliers en antioxydants. La preuve avec quelques denrées communes, faciles à cuisiner et qui s’achètent à prix modeste.

L’ail et l’oignon : la composition de ces deux aliments en fait des alliés de poids. L’ail contient des tocophérols, des stéroïdes, des polyphénols, des flavonoïdes et de la vitamine C pour combattre les radicaux libres. De son côté, l’oignon tient ses capacités antioxydantes de la synergie entre le sélénium et les vitamine C/E.

L’amande : elle est très généreuse en vitamine E et en zinc. L’amande reste globalement moins riche que la plupart des fruits colorés, mais sa composition dense en sels minéraux joue en sa faveur.

Le maïs : il contient de la lutéine et de la zéaxanthine, deux antioxydants de la famille des caroténoïdes. Très efficaces pour lutter contre le stress oxydant, ces deux molécules profitent d’une meilleure biodisponibilité une fois cuites.

L’aubergine : elle est une vraie mine d’or pour combler les carences en antioxydants. Plus sa peau est sombre, et plus elle en sera riche. Il ne faut donc pas hésiter à cuire sa pelure avec (elle s’attendrit à la cuisson), pour profiter au mieux de ses propriétés antioxydantes.

Le chou de Bruxelles et le brocoli : ces deux cousins sont riches en lutéine et en zéaxanthine. De plus, la quantité de vitamine K qu’ils renferment est exceptionnelle, et permet de solidifier les os. Ils profitent de plus d’un apport en vitamine C plus qu’honnête.

De nombreux fruits : les fruits rouges ou noir comme les myrtilles sont excellents. Belle source d’antioxydants, ils combattent également le cholestérol. De même, les fruits aux couleurs vives (pomme, orange, tomate, pamplemousse…) font parties des meilleurs aliments.

Le chocolat : l’aliment préféré des gourmands est une belle source d’antioxydants. De fait, la poudre de cacao contient 10 % de flavonoïdes, très efficaces pour prévenir le cancer et ralentir le vieillissement de la peau.

Le thé vert : considéré comme la boisson aux vertus antioxydantes les plus fortes. Le thé vert rassemble trois familles : les catéchines, les théaflavines et les théarubigines. Deux tasses par jour équivalent à sept verres de jus d’orange ; autant dire qu’il s’agit d’un allié de taille.

Retour au menu ↑

Les meilleurs antioxydants

Compléments en antioxydants GBSCI
GBSci Antioxydant Désintoxiquant
Qualité : 9/10
Prix : 8.5/10
Notre Note : 9.5/10

Les compléments en antioxydants GBSCI sont, à l’heure actuelle, les mieux notés du marché. Le flacon contient 60 gélules, pour tenir un mois à raison de deux compléments par jour. La marque garantit au consommateur une évolution notable dès le premier mois.

Tous les ingrédients utilisés dans les gélules sont naturels. En ce sens, elles conviennent parfaitement aux végétariens et végétaliens.

GBSCI précise que son produit est particulièrement efficace pour détoxifier le côlon, et ainsi profiter d’une digestion saine tout en protégeant l’organisme des bactéries néfastes.

Les clients ont reconnu les qualités du service après-vente, et la rapidité de réception du colis force le respect.

AVANTAGES:
  • 60 portions par flacon
  • 2 gélules par jour
  • Produit naturel
  • Convient aux végétariens/végétaliens
  • Détoxifie le côlon
  • Booste l’énergie
  • Satisfait ou remboursé
  • Excellent service après-vente

INCONVÉNIENTS:
  • Le prix à l’achat
  • Fabriqué au Royaume-Uni

Extrait de pépins de raisin GloryFeel
Complément OPC
Qualité : 8/10
Prix : 8/10
Notre Note : 9/10

Le raisin fait partie de ces fruits aux qualités antioxydantes puissantes. C’est pourquoi GloryFeel propose ce produit issu des pépins de raisin rouge, deux fois plus riche en antioxydants que le vert.

Le flacon contient 60 gélules, et bonne nouvelle : il s’agit de la dose prescrite pour deux mois.

Il s’agit d’un produit 100 % naturel, qui convient aux végétariens et végétaliens. La marque garantit un extrait de raisin pur, non-traité génétiquement et issu d’une agriculture sans pesticides.

Très riche en vitamine C, l’extrait de pépins de raisin GloryFeel protège efficacement l’organisme contre le stress oxydant responsable de tant de maux.

AVANTAGES:
  • 60 portions par flacon
  • Une seule gélule par jour
  • Facile à ingérer
  • 100 % naturel
  • Convient aux végétariens et végétaliens
  • Très riche en vitamine C
  • Lutte contre le stress oxydant
  • Prix honnête

INCONVÉNIENTS:
  • Fabriqué en Allemagne
  • À conserver impérativement au frais

Glutathione Plastiméa Nutri+
GLUTATHION complément
Qualité : 9/10
Prix : 8.5/10
Notre Note : 8/10

Le flacon proposé par Plastiméa Nutri+ contient 90 gélules contenant chacune 400 mg de glutathione, un puissant antioxydant. Fabriqué en France, le rapport qualité/prix semble en revanche médiocre : la dose prescrite par jour est de 3 à 6 portions.

Ce produit permet de lutter contre le stress oxydant, mais aussi de préserver la qualité de la peau en luttant contre le vieillissement cellulaire.

Un problème qui peut faire la différence : les peptides marins qui entrent dans la composition du glutathione donne aux gélules une odeur de marée très forte, qui peut être désagréable.

AVANTAGES:
  • 90 portions par flacon
  • 400 mg de glutathione par dose
  • Gélules d’origine végétale
  • Convient aux végétariens et végétaliens
  • Convient aux diabétiques
  • Fabriqué en France

INCONVÉNIENTS:
  • 3 à 6 portions par jour
  • Prix excessif
  • Odeur désagréable

Compléments en antioxydants Biomed
Complément biomed
Qualité : 6.5/10
Prix : 9.5/10
Notre Note : 7.5/10

La marque britannique Biomed propose ses propres compléments, avec une formule concentrée à 100 mg d’antioxydants par portion. Le flacon contient 120 capsules faciles à avaler, et devrait tenir pendant 4 mois. Le rapport quantité/prix, pour le coup, est exceptionnellement bon.

Les capsules conviennent parfaitement aux végétariens et végétaliens. De plus, on ne compte que peu d’allergènes présents dans ce produit, certifié sans lactose ou soja, ni gluten.

Il faut conserver le flacon au frais, une donnée qui n’est pas idéale dans la mesure où le produit vient du Royaume-Uni. De plus, il ne convient pas à toutes les personnes : les femmes enceintes par exemple, doivent consulter un médecin avant tout traitement.

AVANTAGES:
  • 120 capsules par flacon
  • 1 à 2 doses par jour
  • Facile à avaler
  • Gluten free
  • Convient aux végétariens et végétaliens
  • Prix imbattable

INCONVÉNIENTS:
  • Ne convient pas à toutes les conditions
  • Peu d’avis de consommateurs
  • À conserver au frais
  • Fabriqué au Royaume-Uni

Formule antioxydante avancée Solgar
Antyoxydant Solgar
Qualité : 5/10
Prix : 7/10
Notre Note : 6/10

La marque Solgar et sa formule antioxydante terminent au pied de ce classement. En effet, son prix reste bien trop élevé au vu de la quantité de capsules disponibles : seulement 60 par flacon, sachant qu’il est nécessaire d’en ingérer 2 par jour.

Chaque capsule, comme chez de nombreux concurrents, est entièrement d’origine végétale. Aucun problème ne se pose pour les végétariens et végétaliens.

En revanche, on note un problème de taille : aucune indication quant au pays où sont fabriquées ces capsules. Par ailleurs, les commentaires laissés par les consommateurs tendent à encourager la prudence.

AVANTAGES:
  • Convient aux végétariens/végétaliens
  • 60 capsules par flacon

INCONVÉNIENTS:
  • 2 portions par jour
  • Prix déraisonnable
  • Peu d’avis clients
  • Aucune indication sur l’origine du produit

Retour au menu ↑

Conclusion

Que retenir des antioxydants ? Qu’ils n’ont que du bon à apporter. Quelle que soit la famille dont elles sont issues, ces molécules agissent contre le vieillissement cellulaire, les maladies cardiovasculaires et même les cancers. De plus, elles favorisent un organisme sain, prêt à combattre les attaques de bactéries néfastes.

Les aliments du quotidien comme les fruits ou les légumes ne sont pas à négliger pour profiter d’un apport suffisant en antioxydants jour après jour. Sinon, les compléments sont là pour donner un coup de pouce au corps, mais il convient de bien choisir son produit en sélectionnant notamment sa provenance.

Sources

1 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4684116/

2 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11115795

3 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10543583

4 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3673383/

5 – https://www.cancer.gov/about-cancer/causes-prevention/risk/diet/antioxidants-fact-sheet

6 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2685276/

7 – https://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/antioxidants/#potential%20hazards%20of%20antioxidants

8 – http://lpi.oregonstate.edu/mic/dietary-factors/phytochemicals/carotenoids#lung_cancer

9 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9110909

10 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8094487