Quels Risques Avec le Vinaigre de Cidre ?

Le vinaigre de cidre est un tonifiant naturel qui possède de nombreux bienfaits médicinaux démontrés par plusieurs études. Cependant, quelques précautions sont à prendre afin de garantir son efficacité et éviter tout effet secondaire indésirable qui pourrait survenir.

COMPOSITION

Fabriqué à partir de pommes et de levure, la réaction chimique qui se produit en les mélangeant transforme le sucre des pommes en alcool. Des bactéries sont ensuite ajoutées à cette mixture pour que l’alcool entre en phase de fermentation et devienne de l’acide acétique.

Le vinaigre de cidre se compose d’environ 5% ou 6% d’acide acétique. Classifié comme ayant une acidité faible, il présente néanmoins des propriétés acides conséquentes lorsqu’il est concentré.

Il contient également un volume important d’eau ainsi que de faibles quantités d’autres types d’acides, de vitamines et de minéraux.

Plusieurs études, réalisées aussi bien sur des animaux que sur des humains, ont démontré que l’acide acétique et le vinaigre de cidre favoriserait le brûlage des graisses et la perte de poids, réduirait le taux de glycémie, augmenterait la sensibilité à l’insuline et pouvait équilibrer le niveau de cholestérol.

EFFETS SECONDAIRES

Pris en quantité trop importante, le vinaigre de cidre peut entraîner des effets indésirables à prendre en considération avant de s’en servir. Nous en avons répertorié 7:

1. Ralentissement du transit

Utile pour prévenir les pics de glycémie, il réduit le rythme auquel les aliments quittent l’estomac et pénètrent dans la partie inférieure du tube digestif. Son absorption dans le réseau sanguin est donc ralentie.

Cependant, cet effet peut aggraver les symptômes en cas de gastroparésie, une pathologie fréquente chez les personnes atteintes de diabète de type 1. En effet, dans cette situation, les nerfs de l’estomac ne fonctionnent pas correctement et les aliments ont tendance à rester trop longtemps dans l’estomac, et ne sont pas évacués à un rythme normal.

Les symptômes de la gastroparésie sont reconnaissables par des brûlures d’estomac, des ballonnements ou des nausées. Pour le diabétiques de type 1 atteints de cette pathologie, faire coïncider les repas avec l’insuline devient alors compliqué puisqu’il est difficile de prédire le temps de la digestion et de l’absorption des aliments.

Une étude (1) contrôlée, réalisée sur une dizaine de patients atteints de diabète de type 1 et de gastroparésie, a démontré que la prise d’eau mélangée à 2 cuillères à soupe (30ml) de vinaigre de cidre augmentait significativement le temps de passage des aliments dans l’estomac, comparée à la prise d’eau seule.

2. Problèmes de digestion

Le vinaigre de cidre peut causer des sensations d’inconfort lors de la digestion chez certaines personnes.

Des études américaines (2) menées sur des animaux et des individus ont démontré que le vinaigre de cidre et l’acide acétique pouvaient réduire l’appétit (3) et augmenter la sensation de satiété. Ces effets engendrent une réduction naturelle du nombre de calories ingérées au cours d’une journée.

Cependant, une étude contrôlée (4)  suggère que dans certains cas la perte d’appétit est simplement due à une indigestion.

Les personnes ayant consommé une boisson contenant 25 grammes de vinaigre de cidre ont reporté une baisse d’appétit, mais aussi une augmentation de l’état nauséeux, notamment chez les individus ayant un gout peu prononcé pour le vinaigre.

3. Baisse de potassium et perte osseuse

A ce jour, il faut savoir qu’il n’existe aucune étude spécifique sur les effet du vinaigre de cidre sur les niveaux de potassium et les os.

Cependant, un cas de perte osseuse et de dégradation des niveaux de potassium (5) a été rapporté aux Etats Unis, à la suite d’une consommation en trop grande quantité de vinaigre, et ce sur une période de six ans.

Une jeune femme de 28 ans, ayant avalé 250 ml de vinaigre de cidre dilué dans de l’eau tous les jours pendant 6 ans, a été conduite à l’hôpital. Après analyse, les tests sanguins ont mis en évidence certaines anomalies tel qu’un faible taux de potassium.

Qui plus est, on lui a diagnostiqué de l’ostéoporose, une pathologie très rare chez les jeunes individus, entraînant une fragilité osseuse.

Les médecins qui ont traité la jeune femme pensent que le vinaigre, pris en quantité importante sur une telle période, aurait conduit à un détachement des minéraux osseux pour parer à l’acidité du sang.

Il ont également conclu qu’un taux élevé d’acide pouvait réduire le renouvellement osseux.

A noter que ce cas reste exceptionnel et qu’il est rare qu’une telle quantité de vinaigre soit ingérée par un seul et même individu sur une journée, et surtout, sur une période aussi longue. Une erreur à ne pas reproduire!

4. Fragilité dentaire

L’acide acétique du vinaigre peut causer des dommages sur l’email des dents et conduire à des cas de déminéralisation ou de caries.

Bien que la plupart des recherches portent sur l’acidité des jus de fruits et boissons gazeuses, une étude réalisée en laboratoire a mis en évidence l’incidence du vinaigre sur la qualité de l’émail des dents, selon une même source américaine (6).

Une dent de sagesse a été immergée dans du vinaigre au taux de pH allant de 2.7 à 3.95, créant une perte de minéraux de 1-20% quatre heures après.

Néanmoins, il faut préciser que cette étude a été réalisé sur une dent isolée et non en condition réelle. En effet, la salive aide a protéger les dents de l’acidité, bien que la preuve existe qu’une quantité importante de vinaigre peut nuire à l’émail.

5. Maux de gorge

Le vinaigre de cidre peut occasionnellement causer des brûlure de l’œsophage.

En effet, une analyse sur les produits dangereux avalés accidentellement par des enfants, a démontré que l’acide acétique du vinaigre était la cause la plus commune de brûlure à la gorge.

Il est d’ailleurs souvent conseillé de garder le vinaigre hors de portée des enfants, car considéré comme substance toxique.

Aucun cas de brûlure de l’œsophage n’a été officiellement publié, mais des brûlures importantes (7) ont été reportées chez une femme chez laquelle une tablette de vinaigre de cidre était restée coincée dans sa gorge. Cette dernière a témoigné avoir souffert de douleurs à la gorge et de difficultés à avaler les six mois qui suivirent l’accident.

6. Brûlures

De part son acidité naturelle, le vinaigre de cidre peut également causer des brûlure lorsqu’il est appliqué sur la peau.

Un cas (8) a été recensé chez une jeune fille de 14 ans ayant développé une érosion sur le nez après avoir appliqué plusieurs gouttes de vinaigre de cidre en voulant faire disparaître deux grains de beauté.

On a trouvé une expérience similaire (9) chez une garçon de 6 ans ayant présenté des brûlures à la jambes, après que sa mère ait tenté de traiter une infection à l’aide de vinaigre de cidre.

7. Interactions avec d’autres médicaments

Si vous prenez un traitement quelconque, assurez-vous qu’il n’y ait pas de contre-indication avec ce dernier avant de prendre du vinaigre de cidre.

Traitement contre le diabète:

Les personnes prenant de l’insuline ou un médicament ayant un effet insulino-stimulant risquent de voir leur taux glycémique chuter dangereusement.

Digoxine (Lanoxin):

La Digoxine est un médicament prescrit pour abaisser les niveaux de potassium dans le sang. En combinaison avec le vinaigre de cidre, ces niveaux pourraient être trop fortement réduit et présenter un danger.

Diurétiques:

Certains médicaments diurétiques peuvent entraîner un rejet de potassium par les urines et ne devraient pas être consommés en même temps que le vinaigre.

CONSOMMER LE VINAIGRE DE CIDRE EN TOUTE SÉCURITÉ

Consommé en quantité raisonnable et en respectant les recommandations suivantes, le vinaigre de cidre ne présente aucun danger pour la majorité des personnes et même plutôt de nombreux bienfaits, notamment la perte de poids.

  • Limitez votre consommation: Commencez par de très petites quantités et augmentez la dose progressivement, en veillant à ne pas dépasser 30 ml par jour selon votre tolérance.
  • Protégez l’email de vos dents: Réduisez l’exposition de vos dents avec le vinaigre en le diluant à de l’eau et en buvant votre préparation à l’aide d’une paille.
  • Rincez votre bouche: Pensez à bien rincez votre bouche à l’eau claire après avoir bu du vinaigre de cidre. Pour prévenir l’érosion de l’email de vos dents, patientez au moins une demi heure avant de vous brosser les dents.
  • En cas de gastroparésie: Si vous êtes atteint de cette pathologie, prenez des précautions supplémentaires avant de consommer du vinaigre de cidre en limitant la prise à 5 ml, dilué dans de l’eau.
  • Attention aux allergies: Les allergies au vinaigre de cidre sont très rares, mais arrêtez immédiatement d’en prendre si vous commencez à présenter des réactions.

 

Sources

1- https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18093343 2- https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16321601 3- https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24781306 4- https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23979220 5- https://www.karger.com/Article/Abstract/45180 6- https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24839821 7- https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15983536 8- https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26155328 9- http://www.jaad.org/article/S0190-9622(11)02243-2/abstract